Demandes de
DOCUMENTATION
WEBDÉMO
RAPPEL

Recevoir l'actualité ONAYA

Recevoir
l'actualité ONAYA

Veuillez indiquer un email valide

Nous contacter

Les temps forts des RMGO 2016

Ce qu'il ne fallait pas manquer : le pôle Gros-oeuvre s'agrandit, le BIM en pratique : 2 entreprises partagent leur expérience, UMGOTUTO : les bons gestes en maçonnerie, et la conclusion du Président de la FFB : Jacques CHANUT.

Les temps forts des RMGO 2016

Ce qu'il ne fallait pas manquer : le pôle Gros-oeuvre s'agrandit, le BIM en pratique : 2 entreprises partagent leur expérience, UMGOTUTO : les bons gestes en maçonnerie, et la conclusion du Président de la FFB : Jacques CHANUT.

Les entrepreneurs du Pôle Gros-Œuvre de la FFB se sont retrouvés mi-septembre à Obernai pour les Rencontres des métiers du Gros-Œuvre. Partenaire de l'événement, les équipes ONAYA vous proposent de revenir sur les temps forts de cet édition.

La famille du pôle Gros-œuvre s'agrandit

Les RMGO ont été l'occasion d'officialiser chaleureusement l'entrée de l'UNECB (l'Union Nationale des Entrepreneurs de Carrelage du Bâtiment) présidée par Maryse de STEFANO dans le pôle Gros-œuvre de la FFB, qui rejoint :

  • L'UMGO - Union de la Maçonnerie et du Gros-Œuvre présidée par Didier BROSSE
  • L'UNEEF - Union Nationale des Entrepreneurs d'Enduits de Façade, présidée par Christophe WAUBANT
  • L'UNESI - Union Nationale des Entrepreneurs de Sols Industriels, présidée par Philippe MARGUET
  • Et le SFMR - Syndicat Français des Métiers de la Résine, présidé par Christophe MARTZ
presidents_pole_gros_oeuvre_ffb

Le BIM en pratique

Tous les entrepreneurs présents ont pu assister aux témoignages de Nicolas CHABRAND et Jean-Louis ALBIZZATI pour comprendre comment ils expérimentent le BIM dans leur entreprise.

le-bim-en-pratique

Nicolas CHABRAND, Président de l'entreprise de gros-oeuvre RAGOUCY, 45 salariés basée à Gap (05) a réalisée sa 1ère expérience BIM en 2016 avec la réalisation de 35 logements à Manosque, en conception-réalisation. Toutes les équipes et acteurs, l'architecte, l’ingénieur structure ont tout de suite accepté de se lancer dans l'aventure.

Jean-Louis ALBIZZATI est le Directeur Général d'ALBIZZATI PERE ET FILS, entreprise de maçonnerie de 80 salariés basée à Danjoutin (90). Elle a compris depuis de nombreuses années l'intérêt de la 3D qui donne aux équipes une vue d'ensemble des projets, en complément de la vue en plan et des coupes et évite les erreurs d'exécution. Aujourd'hui, la majorité de leurs chantiers sont réalisés en BIM. 2 parcours différents pour des conclusions semblables. Voici ce qu'il fallait retenir du côté des entreprises :

Le BIM permet à tous les acteurs d'un chantier de collaborer, de détecter et de résoudre ensemble d’éventuels conflits en amont de la réalisation. Il implique des investissements en logiciel,  par exemple pour modéliser  le projet, en formation, en temps, et de la pédagogie auprès de tous les intervenants mais apporte en retour de nombreux avantages et économies.

Si tous les salariés n'ont pas besoin d'être formés, ils doivent tous être sensibilisés. Dans les 2 entreprises, les premières personnes à avoir été formées sont les chargés d'études pour réaliser la maquette 3D objet du projet. Elle permet de sortir instantanément tous les métrés, les quantités estimées, puis de les intégrer directement dans le logiciel de devis pour établir les études. Les industriels enrichissent leurs catalogues d'objets 3D pour permettre leur utilisation.

Lorsque les entreprises remportent une affaire, les conducteurs de travaux et les chefs de chantier ont une meilleure compréhension du projet. Les non-conformités sont très souvent dues à des problèmes de communication entre l'architecte, le bureau d'études et l'entreprise. Certains chantiers sont longs et les éléments à réaliser, uniques ou complexes. En visualisant le chantier tel qu'il sera une fois terminé, les équipes voient les différentes phases et peuvent optimiser l'organisation. Si elles sont équipés de tablettes, elles peuvent également faire comprendre plus facilement aux ouvriers ce qu'on attend d'eux, et réduire ainsi les erreurs d'exécution, directement depuis le chantier. Lorsque les équipes arrivent sur le chantier, elles savent où et comment elles vont intervenir.

le-bim-selon-philippe-tastet

UMGO TUTO : les bons gestes en maçonnerie

umgotuto

A l'occasion des RMGO 2016, l'UMGO-FFB a lancé une application dédiée aux maçons et réalisée par des maçons ! L'objectif ? Mettre à disposition des professionnels du métier des vidéos pédagogiques couvrant la plupart des tâches courantes : assemblage de blocs à joints épais ou à joints minces, mise en œuvre de voile banché, de planchers, fondations... Ces vidéos n'ont pas vocation à apprendre le métier mais à renforcer les acquis professionnels toujours dans l'idée d'améliorer continuellement la qualité des constructions, la sécurité et les conditions de travail sur les chantiers.

Les vidéos tutorielles sont disponibles sur les sites Internet www.umgotuto.com et vimeo/batissonstv, et l'appli « UMGO TUTO » est disponible gratuitement sur l'AppleStore et Google Play.

Conclusion de Jacques CHANUT, président de la FFB

conclusion-president-ffb-jacques-chanut

Pour son discours de clôture des RMGO 2016, Jacques CHANUT a confirmé que plusieurs indicateurs indiquent un contexte de reprise, et a souligné 2 avancées dans le secteur : la prolongation du CITE jusqu'au 31/12/2017, et le décret qui renforce les obligations et responsabilités des maîtres d’ouvrage dans la lutte de la fraude au détachement.

Il a nuancée cette reprise par :

  • Les disparités qui existent entre la ville et le secteur rural ainsi qu'entre les régions que le BTP peut aider à gommer,
  • Un niveau d'offre toujours bas, il faut donc lutter encore et encore légalement contre la concurrence déloyale,
  • La perte sur les contrats d'apprentissage qui pouvaient suivre le même rythme de travail que leurs maîtres.

Reconstruire la France

Pour pérenniser le début de reprise, la FFB a publié mi-septembre un programme baptisé « Reconstruire la France » réalisé avec les fédérations départementales, régionales et les unions de métier. Il propose 5 axes de réflexion destiné aux candidats de l’élection présidentielle 2017 : refonder la politique du logement, résoudre la fracture territoriale, simplifier les contraintes administratives, faciliter les financements des entreprises, et prendre en compte les nouvelles façons de bâtir (BIM).

 04/10/2016 | Evénements/salons