La Fédération française du bâtiment cherche à démocratiser et à valoriser ce logiciel de modélisation dans son site internet dédié à aider les entreprises du BTP à passer le pas de la transformation numérique.
Plus besoin de dessiner chaque plan à la main, la technologie BIM réinvente les processus de construction. Découvrez 5 raisons d’adopter un logiciel BIM pour optimiser votre chantier et les 8 meilleurs outils BIM gratuits et payants.

Qu’est-ce qu’un logiciel BIM ? Définition

L’acronyme BIM vient de l’anglais Building Information Modeling qui se traduit par : Modélisation des Informations (ou données) du Bâtiment.
Le BIM est souvent assimilé à un logiciel ou à une technologie. Il est en réalité bien plus que cela. C’est en fait une suite de processus ou méthodes de travail utilisés tout au long de la conception, de la construction et de l’utilisation d’un bâtiment.
Le BIM est une méthode de travail permettant de recentrer les compétences de chacun des intervenants au cœur du projet via une approche collaborative et concourante. L’objectif est de construire virtuellement le projet sous la forme de maquettes numériques (MN). Ces MN vont permettre, grâce à l’expertise de chacun des membres de l’équipe, de mener des analyses pour optimiser le projet et faciliter les choix dès les premières phases de conception. La taille du projet n’importe pas, l’objectif doit rester de Bâtir Intelligemment et Mieux.

Quelle portée pour le BIM ?

Historique du BIM

La technologie BIM existe depuis le début 1987.
D’abord utilisé comme représentation graphique, le BIM est ensuite développé pour faciliter l’échange et l’interopérabilité des informations numériques.

Depuis les années 2000, le BIM a été adopté par de nombreux pays, en Europe et à l’international. Mais s’il est utilisé depuis le tout début des années 2000 par certains, d’autres pays étaient encore totalement étrangers à cette technologie.
En France, c’est à partir de 2015 que la technologie connaît un réel engouement. Les Français découvrent le BIM et ses avantages et la déclaration de la ministre Cécile Duflot entraîne alors un pic de déploiement :
“ Nous allons progressivement rendre obligatoire la maquette numérique dans les marchés publics d’Etat en 2017. Et je suis sûre que les collectivités suivront très rapidement.”

En 2017, la maquette numérique est ainsi fortement recommandée dans les marchés publics d’Etat. Même si la réglementation ne l’impose pas, le BIM est de plus en plus demandé par les clients, il faut s’y préparer.

 

Le BIM aujourd’hui en France

En effet, le Plan BIM 2022, qui repose sur une démarche volontaire de la part des acteurs, montre son efficacité :
48 % des acteurs sont convaincus que le numérique et le BIM sont des enjeux stratégiques et importants, soit une progression de 11 % par rapport à l’année 2020.
66 % des acteurs qui travaillent en BIM sont convaincus de son utilité et de son importance, soit une progression de 10 % par rapport à l’année 2020.
17 % des acteurs de la filière ont déployé des actions de transition au sein de leurs entreprises soit une progression de 10 % par rapport à 2020.

Le Baromètre BIM 2021 met en avant un fort potentiel de développement en ce qui concerne l’appropriation du BIM. En effet, il apparaît que 21 % des acteurs utilisent des outils numériques (CAO et BIM) soit une progression de 4 % par rapport à 2020.

Concrètement, selon plusieurs études, la maîtrise d’œuvre serait autour de 35 % de taux d’adoption du BIM. Mais des disparités importantes sont constatées selon la taille des entreprises. Si les grandes grandes entreprises de construction, les ingénieries et grandes agences d’architecture sont à plus de 70 % d’adoption du BIM, les TPE et PME peinent encore à opérer cette transition numérique.

Le BIM : pour quoi faire concrètement ?

La technologie BIM est mise en œuvre grâce à un logiciel de planification, de modélisation et de gestion des infrastructures du bâtiment qui centralise toutes les informations d’un projet de construction. 

Il permet de concevoir des maquettes numériques en 3D de l’ouvrage tout en les associant aux différentes données techniques (surface, nature du sol…), qui, avant, étaient rassemblées dans les CCTP ou des fiches papier. Chaque partie prenante du projet peut y avoir accès en temps réel et ajouter de nouvelles informations pour y contribuer. Le BIM est donc mis à jour et complété par chaque professionnel tout au long de l’avancement du chantier.

Intégrer le logiciel BIM dans votre entreprise de BTP est une façon innovante d’aborder les chantiers et de numériser l’information. Il faut le considérer comme une base de données essentielle à la bonne réalisation du projet de construction. Il assure ainsi une meilleure gestion du chantier. Et ce, de la conception des travaux jusqu’à leur finalisation, en passant par la construction et l’entretien. 

Certaines tâches sont automatisées, il facilite le calcul des quantités et des coûts, et il permet de créer et de présenter des maquettes virtuelles attrayantes et précises (en 2D ou 3D). Mais au-delà de la modélisation géométrique, le BIM permet de représenter les autres types de données. 

 

Les dimensions du BIM 

À l’ère moderne, la technologie BIM a évolué des dimensions 3D et 4D de base vers des dimensions 5D, 6D et 7D plus sophistiquées qui sont sur le point de changer l’avenir de l’industrie AEC.

Les dimensions BIM – 3D, 4D, 5D, 6D et 7D, chacune a son propre objectif et est utile pour savoir combien coûterait un projet, son calendrier, quand il serait achevé et dans quelle mesure il serait durable à l’avenir :

    • 2D & 3D : modélisation géométrique
    • 4D : gestion de la durée, chronologie et planification
    • 5D : gestion des coûts, suivi budgétaire
    • 6D : évaluation de la durabilité (sociale, économique et environnementale)
    • 7D : gestion et facility management (l’ensemble du cycle de vie)

Au-delà des 7 dimensions ci-dessus, il existe aujourd’hui un débat ouvert sur trois « nouvelles dimensions du BIM » dites XD : 

    • 8D : sécurité dans la phase de conception et de construction de l’ouvrage
    • 9D : lean construction
    • <a href= »https://biblus.accasoftware.com/fr/bim-10d-quest-ce-qu

5 avantages du BIM pour votre suivi de chantier

1. Visualiser précisément l’ouvrage

Le logiciel BIM offre un aperçu de l’avancement de chaque chantier, de la conception des plans à l’achèvement des travaux. Cette visualisation, à l’aide d’une maquette, permet de connaître les besoins en matériaux et techniques à employer pour mener à bien le projet.
Grâce au BIM, vous possédez des modèles à échelle, des plans de constructions précis, des présentations et des comptes-rendus attrayants.

2. Améliorer la qualité 

Les imprévus sur les chantiers sont chose courante. Il est donc nécessaire de les anticiper au mieux pour garantir une bonne qualité des travaux, sans engendrer de coûts supplémentaires. Pour ce faire, il faut être capable d’augmenter la précision et la fiabilité des informations utiles à la conception. 

Le BIM permet ainsi de détecter plus facilement les problèmes des différents corps d’état pour éviter les malfaçons lors de l’exécution de l’ouvrage. 

3.Optimiser la productivité et économiser du temps

Avec le BIM, vous n’avez plus besoin d’effectuer des ressaisies. Les tâches à faible valeur ajoutée sont automatisées pour vous libérer du temps et vous concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée. Toutes les données techniques sont intégrées au fur et à mesure pour optimiser l’intervention de chacune des parties.

Le logiciel BIM améliore ainsi la maîtrise de vos chantiers et de leur organisation, mais aussi du partage des informations à tous les niveaux.

 

4. Favoriser la communication entre les différents acteurs

Avec le BIM, le travail est collaboratif. Chaque intervenant impliqué dans le cycle de vie du bâtiment y ajoute son avancement et les nouvelles données utiles à la réalisation du projet.
Architectes, maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage, ingénieurs, artisans, ont accès aux informations liées à leur intervention et à leur corps de métiers. Celles-ci restent disponibles à tout moment et s’actualisent en temps réel, ce qui permet de limiter la perte de données ou les erreurs humaines dues à un oubli.
Grâce au logiciel BIM, la transmission des informations et la collaboration entre les divers acteurs d’un projet sont facilitées.

5. Devenir plus compétitif

Le BIM est doté de dispositifs permettant de signaler les conflits entre les éléments, ce qui limite le risque d’erreur lors de la réalisation du projet. En réduisant cette marge d’erreur, les frais supplémentaires diminuent.

Avec le BIM, il est également possible d’estimer minutieusement la quantité de matériaux nécessaires pour éviter le surplus ou le manque de ressources. En conséquence, les plannings sont mieux gérés et les délais annoncés respectés. 

 

Les avantages du BIM en chiffres…

  • – 30 % sur les coûts de la construction grâce au BIM
  • – 25 % sur les coûts de ressaisie manuelle des informations. (Source rapport eXpert pour la FFB)
  • 1,715 milliards d’€ : total des économies potentielles des entreprises au niveau national (Source rapport eXpert pour la FFB)

Les 8 meilleurs logiciels BIM

1

ArchiCAD

Leader du marché des solutions BIM, ArchiCAD est utilisé par plus de 500 000 professionnels du bâtiment. Il s’adapte à tous les types de projets, qu’il s’agisse d’une petite construction ou à plus grande échelle.

Cet outil complet propose des fonctionnalités de dessin, de création de modèles analytiques ou encore de réalité virtuelle.
Il est collaboratif, ce qui permet des échanges fluides entre les différents acteurs intervenants sur le chantier.

Sa prise en main est facile et il est compatible avec le système d’exploitation macOS. Vous pouvez l’essayer gratuitement pendant 30 jours. Après, il est disponible sous licence à 5 990 € ou par abonnement SaaS à 1 450 € HT pour 1 an.

Revit

Ce logiciel de modélisation est proposé par le groupe Autodesk. Il s’adresse à tous les corps de métiers du BTP.
Revit simplifie la coopération entre tous les intervenants et la gestion globale du chantier. Il offre des fonctions de conception 3D, de visualisation, de documentation, et permet de calculer le coût total et les ressources nécessaires à la réalisation du projet.

Cet outil innove grâce à sa modélisation de bâtiment paramétrique qui relie tous les composants de l’ouvrage. Dès qu’un changement est effectué, les éléments dépendants se modifient automatiquement pour assurer la cohérence du dessin. Vous éliminez ainsi les tâches répétitives, c’est un gain de temps et de performance !

Le tarif est sur demande, mais vous pouvez bénéficier d’un essai gratuit de 30 jours.

2
3

Allplan

Allplan est une suite d’outils BIM qui répond aux spécificités des métiers du BTP. Il se divise en trois modules :
Architecture : à destination des architectes, ce composant génère des maquettes 3D, en tenant compte des caractéristiques physiques et fonctionnelles du projet.

Engineering Building : ce module est exploité par les ingénieurs structures, afin d’optimiser la gestion des plans, des rapports et des analyses structurelles. Il permet également de prévenir les conflits.
BIMPlus : tous les intervenants du chantier peuvent accéder aux diverses données en temps réel, dans ce service de Cloud. Toutes les informations sont synchronisées automatiquement.

Il s’agit d’un logiciel BIM payant, mais disponible gratuitement en version d’essai pendant un mois et pour les étudiants.

BIM Collaborate Pro

Également développé par Autodesk, BIM Collaborate Pro propose des fonctionnalités simplifiées pour une prise en main intuitive. 

C’est un outil connecté, accessible en ligne en open source. Il permet d’améliorer la gestion des projets à tous les niveaux, de la conception des bâtiments à la construction, en passant par la gestion de la sécurité et des coûts.

Il vous donne accès à de nombreuses données utiles pour votre projet de construction. Vous pouvez dès à présent l’essayer gratuitement.

4
5

Tekla Structures

Ce logiciel est une des solutions BIM les plus fiables, forte de 20 ans d’expertise.

Il propose une modélisation 3D renforcée par un mode collaboratif, mais aussi de suivre efficacement la planification, les délais et la rentabilité. La gestion des coûts est donc maîtrisée. Les maquettes et les données sont consultables en temps réel.
Tekla Structures est un outil open source, où des formations sont disponibles pour appréhender au mieux le logiciel.

Il existe plusieurs formules payantes dont le tarif est sur demande.

 

BIMx

BIMx est un logiciel de construction en 2D et en 3D, open source. Sa formule classique est gratuite et offre déjà un catalogue de fonctions complètes. Quant à sa formule payante (licence à 49,99 $), elle autorise l’accès à des fonctionnalités supplémentaires.

Dans les deux versions, vous bénéficiez d’une application interactive et vous accédez à toute la documentation et aux maquettes. BIMx est disponible depuis un mobile, une tablette ou un ordinateur et vous permet de visualiser des plans 2D ou 3D, d’établir des présentations et d’ajouter des annotations, et ce, même en mode nomade.

6
7

FunBim

Il s’agit d’un logiciel de suivi de chantier, intégrant un module BIM. Il s’adresse aussi bien aux maîtres d’œuvre, aux architectes, aux sous-traitants ou encore aux plombiers et aux électriciens. Il est entièrement paramétrable selon le secteur de votre activité.

L’application FunBIM est intuitive et permet de bénéficier d’un logiciel BIM simplifié. Il améliore votre gestion de chantier, aussi bien au niveau administratif, que logistique. Il ouvre la possibilité de visualiser vos plans ou vos maquettes numériques où que vous soyez, depuis n’importe quel appareil. Il offre également de suivre les avancées techniques et de générer des comptes-rendus.

FunBim est gratuit pendant un essai de 15 jours sur sa version 2D. Il est ensuite disponible à partir de 29 €/mois/utilisateur.

Onaya x Attic+

Onaya ne propose pas de logiciel BIM à proprement parler, mais toutes les entreprises utilisant l’ERP bénéficient du partenariat avec Attic+ et leur solution Easy-Kutch.

Celle-ci offre une solution BIM, pour retrouver toutes les données utiles à la réalisation de métrés, qui sont par la suite directement importées dans le logiciel de gestion.

En combinant ces deux logiciels, vous pouvez récupérer le détail des métrés pour la création rapide de devis, suivre l’avancement des situations de travaux, les écarts entre le prévisionnel et le réalisé.

8

Vous possédez désormais une vision plus claire de ce qu’est le BIM et des bénéfices qu’un tel logiciel peut apporter à votre entreprise. Il ne vous reste plus qu’à choisir celui le plus adapté à vos besoins.